Mon avis sur… L’exposition « Magritte: la trahison des images » au Centre Pompidou

Trente-sept ans après la dernière, le Centre Pompidou nous offre une nouvelle rétrospective du peintre belge René Magritte.

Qui? 

René Magritte (1898-1967). Peintre surréaliste belge. On apprend grâce à l’exposition son grand intérêt pour la philosophie. Il aime utiliser les mots dans ses tableaux. Il joue constamment entre l’objet et sa représentation.

Quoi? 

Une centaine de toiles sont exposées pour cette retrospective. L’exposition est divisée en plusieurs sections qui montrent aussi différents aspects de l’oeuvre de Magritte. La visite se fait naturellement, on ne se demande pas sans cesse dans quel sens aller. Il y a à la fois des toiles très connues de Magritte (notamment Ceci n’est pas une pipe, la trahison des images) mais aussi des tableaux plus ignorés.

Pourquoi? 

Je vous conseille vraiment d’aller voir cette exposition que vous connaissiez bien l’oeuvre du peintre belge ou pas du tout. On apprend beaucoup sur sa relation avec les mots. La retrospective nous explique son raisonnement à travers une visite sectionnée de sa pensée. L’exposition est juste assez courte (ou longue) pour nous plonger dans l’univers de Magritte sans nous y noyer.

Où, quand et combien?

Au Centre Pompidou (Paris 4e), Galerie 2. Jusqu’au 23 janvier. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 11h à 21h (nocturne le jeudi jusqu’à 23h). 14€, TR 11€.

Bisous bisous,

Emma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *